Votre comparateur

Banques & Assurances

Comparateur rachat de crédits

Recevez plusieurs études gratuites en 1 seule demande

Etapes à suivre
Les données recueillies sont destinées à Assuragency et à ses partenaires afin qu’ils vous proposent leurs offres. En validant le formulaire, vous autorisez les partenaires d’Assuragency à vous contacter et vous acceptez les conditions générales d’utilisation. Conformément à la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour l’exercer, adressez-vous à contact@assuragency.com.

Comment ça marche ?


1

Votre projet

Remplissez un formulaire unique
en précisant votre projet

2

Comparaison des devis

Suite à votre demande vous recevez des offres personnalisées, vous n'avez plus qu'à comparer !

3

Économies

Vous choisissez librement l'offre qui répond à votre budget et à vos besoins.

COMPAREZ LES RACHATS DE CRÉDITS

Vous gagnez bien votre vie seulement vous avez du mal à vous en sortir car chaque mois, vous devez payer plusieurs crédits qui se sont cumulés au fur et à mesure des années ? Il vous reste donc très peu de trésorerie mensuelle et vous vous essoufflez un peu plus chaque mois. Cependant, il existe une solution simple pour vous redonner un pouvoir d'achat conséquent : le rachat de crédits.

Le rachat de crédits

Cette formule est simple. Elle vous permet de racheter tous vos crédits en cours en les regroupant. Ainsi, regrouper ses crédits permet de n'avoir qu'une seule mensualité bien moins lourde et plus étalée dans le temps. Vous pouvez ainsi gagner jusqu'à 60% en pouvoir d'achat.


Regrouper ses crédits

Pour regrouper vos crédits, vous devez faire la demande d'un nouveau crédit qui sera bien plus avantageux en terme d'intérêts. Afin de trouver le meilleur taux, il faut comparer chaque proposition à l'aide du comparateur de rachat de crédits en ligne. Une fois que vous recevrez les propositions, il vous suffira alors de comparer et de choisir la plus adaptée à votre situation. Vous pourrez alors envoyer tous les documents qui vous sont demandés par l'organisme financier. Tous vos anciens crédits seront soldés et vous n'aurez plus qu'une seule mensualité.
Une fois que le rachat de crédits est fait, et que ces derniers sont soldés, vous retrouvez une aisance matérielle qui vous permet d'aller vers de nouveaux projets.
N'attendez plus pour comparer les offres.


Fonctionnement du comparateur de rachat de crédits

La première étape consiste à décrire précisément votre projet de rachat de crédits, autrement dit à préciser la nature des emprunts déjà souscrits. Faut-il regrouper des crédits consommation, des crédits immobiliers, ou travailler à renégocier un prêt immobilier unique ?

La typologie des contrats en cours va en effet conditionner le montant des remboursements et le taux d’intérêt des emprunts détenus. On ne va regrouper de la même façon deux prêts conso de quelques milliers d’euros sur vingt-quatre mois et des contrats portant sur vingt ans.

Cette première étape permet également de délimiter la portée exacte du projet : si vous souhaitez retrouver un peu de trésorerie en complément du rachat de crédits, c’est ici qu’il faut le préciser.

Le dossier nécessite ensuite de connaître l’historique bancaire de l’emprunteur, avec deux questions principales : y a-t-il déjà eu un rachat de crédit par le passé, et le souscripteur a-t-il déjà été inscrit au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ?

A ce stade, les renseignements sont de nature déclarative, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire de fournir des documents justificatifs pour utiliser le comparateur. Toutes les pièces nécessaires à la constitution du dossier de rachat de crédit seront cependant requises au moment de la signature du contrat avec le nouvel organisme de prêt. Il est donc primordial de ne pas mentir sur sa situation, et de préparer les documents attestant de son historique personnel avant d’engager les démarches.

La suite du processus vise à mettre en lumière la composition précise de la cellule familiale, complétée notamment par le statut vis-à-vis de l’immobilier. Ici, le fait d’être propriétaire joue un rôle déterminant, puisque le bien détenu est susceptible de servir de garantie en cas de souscription d’un nouvel emprunt. Attention toutefois en cas d’hypothèque totale ou partielle : un bien qui a déjà servi de caution ne pourra pas forcément être utilisé pour garantir un rachat de crédits.

Au chapitre des ressources, l’emprunteur doit signaler sa situation personnelle, autrement dit sa profession et ses revenus ainsi que son ancienneté sur le poste. La question des ressources est ensuite étendue au reste du foyer. Il est important de préciser ici toute charge récurrente importante qui viendrait grever les finances de la famille : le versement d’une pension alimentaire par exemple est un élément qui doit être mentionné.

Les coordonnées personnelles sont enfin demandées pour compléter le dossier et permettre la réception des offres de rachat de crédit formulées par les établissements financiers interrogés. De cette façon, l’utilisateur n’a pas à solliciter lui-même les banques ou les organismes : la demande est faite une bonne fois pour toute par l’intermédiaire du comparateur. Il ne reste plus ensuite qu’à étudier les propositions reçues et choisir la plus avantageuse.


Bien choisir son offre de rachat de crédit

Le crédit est un produit financier complexe qu’il faut prendre le temps d’analyser pour en comprendre toutes les subtilités. Il faut en effet envisager plusieurs critères que sont la durée de l’emprunt (dix ans, vingt ans…), le montant total de la somme empruntée, le montant des mensualités (la somme remboursée chaque mois ou chaque année) mais aussi et surtout le taux d’intérêt.

C’est ce dernier chiffre, exprimé en %, qui va déterminer si une offre est plus intéressante qu’une autre, mais attention à bien comparer deux propositions sur une base identique. Un crédit souscrit sur cinq ans présente logiquement un taux d’intérêt plus intéressant qu’un contrat sur dix ans : dans la mesure où l’établissement financier table sur un retour plus rapide des fonds, il consent un prêt à taux plus intéressant. L’autre point à ne pas négliger au moment de consulter une offre de rachat d’emprunt, c’est celui de l’assurance obligatoire assortie au crédit.

Pour prendre en compte à la fois le coût des intérêts bancaires de base mais aussi les autres frais que vous devez obligatoirement supporter au titre de votre crédit, on recommande l’utilisation du TAEG, ou taux annuel effectif global, qui se révèle donc généralement plus élevé que le taux d’intérêt pris isolément. Si certaines banques communiquent plus facilement sur le taux d’intérêt, notez bien que le TAEG doit obligatoirement figurer sur les propositions que vous allez recevoir.

Le rôle du comparateur de rachat de crédit est notamment d’aider à bien lire les offres de regroupement d’emprunt, pour prendre sa décision avec toutes les bonnes cartes en main.


Attention au taux d’endettement et à la capacité de remboursement

Pour élaborer leurs offres de rachat de crédit, les banques et établissements financiers vont principalement faire attention au rapport entre les ressources du foyer et le montant des mensualités envisagées, pour déterminer ce qu’on appelle le taux d’endettement. Exprimé sous la forme d’un pourcentage, il correspond à la part des revenus du foyer qui sera consacrée au remboursement de l’emprunt. Sur un crédit immobilier, on considère qu’il ne doit pas dépasser 33% mais on tolère des seuils plus importants pour les crédits conso ou pour les rachats d’emprunts bancaires. Il existe toutefois un palier au-delà duquel aucune banque ne suivra le dossier : attention donc à baser vos calculs sur des mensualités et une durée de crédit final adapté à vos rentrées d’argent réelles, sous peine de voir votre dossier refusé.


Racheter son crédit pour rallonger la durée

Le rachat de crédit se révèle particulièrement intéressant en cas de révision à la baisse des ressources financières de l’emprunteur. Si le contrat de départ n’autorise pas la modulation des échéances, le rachat se présente comme une alternative : il suffira pour ce faire de trouver un établissement qui accepte une durée de remboursement plus longue et des mensualités plus faible sur le capital qui reste à rembourser.

Pour tous ces cas de figure complexe, le comparateur de rachat de crédit propose de recevoir rapidement des offres émanant d’établissements financiers reconnus.


Regrouper ses crédits

Pour regrouper vos crédits, vous devez faire la demande d'un nouveau crédit qui sera bien plus avantageux en terme d'intérêts. Afin de trouver le meilleur taux, il faut comparer chaque proposition à l'aide du comparateur de rachat de crédits en ligne. Une fois que vous recevrez les propositions, il vous suffira alors de comparer et de choisir la plus adaptée à votre situation. Vous pourrez alors envoyer tous les documents qui vous sont demandés par l'organisme financier. Tous vos anciens crédits seront soldés et vous n'aurez plus qu'une seule mensualité.
Une fois que le rachat de crédits est fait, et que ces derniers sont soldés, vous retrouvez une aisance matérielle qui vous permet d'aller vers de nouveaux projets.
N'attendez plus pour comparer les offres.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent.
Les simulations réalisées ne sauraient avoir de valeur contractuelle. Les résultats ne constituent en aucune façon une recommandation de faire ou de ne pas faire.
Pour tout financement relevant du régime de la loi n°2010-737 du 1er juillet 2010, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit. Pour un financement relevant du régime de la Loi n°79-596 du 13 juillet 1979, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.

Un exemple(*) de financement mis en place par nos partenaires bancaires Avant /Après :
Avant Rachat de crédits
Mr et Mme X, retraités, perçoivent des revenus mensuels de 2533€. Ils sont propriétaires d’un bien d’une valeur de 200 000 € et d’un bien locatif de 140 000 €. Mr et Mme X ont les prêts suivants en cours 1 prêt immobilier de 103 550 € et 1 prêt personnel de 23 000 €. Le total des encours s’élève à 126 550 € pour une charge globale mensuelle de prêts de 1 235 €.
Après rachat de crédits
Le financement mis en place d’un montant de 165 000 € a permis de racheter l’ensemble des prêts, à procurer une trésorerie pour travaux de 7 450 € et une trésorerie libre de 19 300 € aux clients, et de financer les frais liés au dossier. La durée du financement est de 240 mois, la mensualité hors assurance est de 906.85€. Le taux fixe nominal hors assurance est de 2.90%. Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) calculé par la banque est de 3.72%.Ce TAEG calculé par la banque intègre les frais de dossier de la banque 1900€, la commission de l’IOB 6600€, les frais d’acte notarié et d’inscription hypothécaire 3200€. Le coût total (hors assurance facultative) calculé par la banque est de 64 343.45 €

*Exemple non contractuel. Les taux de crédit et d’assurance indiqués peuvent varier en fonction de nos partenaires, de votre projet et de votre situation.