Votre comparateur

Banques & Assurances

Optimisezvotre épargne en choisissant le placement le plus rentable !
Cliquez-ici

Assurance vie

Les assurances-vie garantissent le versement d'une certaine somme d'argent, sous la forme de capital ou de rente, lorsque survient un événement lié à l'assuré, comme son décès ou sa servie. Cependant, il faut faire la distinction entre l'assurance en cas de décès dite « assurance décès » qui verse le capital ou la rente en cas de décès et l'assurance en cas de vie aussi appelé "assurance sur la vie", qui verse un capital ou une rente en cas de vie à échéance du contrat (si décès avant l'échéance, rien n'est dû à la succession).


Les différents contrats d'assurance vie sont les suivants:

  • Contrat Assurance Vie Monosupport: les sommes versées dans un contrat assurance vie en euros sont garanties par l'assureur. En contrepartie de cette sécurité, les gains sont généralement limités
  • Contrat Assurance Vie Multisupport: investissement en SICAV ou des FCP. Sur ce type de supports, l'investissement n'est généralement pas garanti, mais le rendement peut être largement supérieur à celui d'un fonds euros (monétaire, sans risque pour le capital investi)
  • Contrat Assurance Vie NSK: ce contrat assurance vie remplace l'ancien contrat DSK, lancé en 1998, qui ne peut plus être souscrit, mais seulement alimenté par leurs détenteurs. Ces contrats assurance vie multisupports doivent être constitués d'au moins 30% d'actions ou titres assimilés dont 10% de titres dits risqués et 5% de titres non cotés

Les bénéficiaires d'une assurance vie

Lors de l'ouverture d'un contrat d'assurance vie, le souscripteur peut désigner un ou des bénéficiaires : conjoint, partenaire pacsé, concubin, enfants ou ami ou des personnes morales comme association, parti politique, fondation…. En cas de décès de l'assuré, les bénéficiaires reçoivent l'intégralité des capitaux avec une fiscalité successorale qui dépend de :

  • La date d'ouverture du contrat
  • La date de versement des primes
  • L'âge du souscripteur

Les avantages de l'assurance vie

L'assurance vie permet également de faire fructifier des fonds tout en poursuivant un objectif à long terme, comme la retraite, un investissement immobilier, etc. L'assurance vie permet une fiscalité allégée. En effet, en cas de rachat de votre contrat d'assurance vie à partir de 8 ans de détention et pour toutes les sommes versées après le 01/01/1998, les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu dans la limite de 4 600 € par personne et par an (9 200 € pour un couple soumis à imposition commune). Au-delà, ils sont soumis soit au barème progressif de l'impôt sur le revenu, soit au prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 %. Dans tous les cas, les contributions sociales sont dues (11%).

Les frais de l'assurance vie

Les frais que l'on trouve habituellement dans un contrat d'assurance vie sont souvent exprimés en pourcentage des sommes investies et peuvent être :

  • Des frais d'entrée (ou frais commerciaux), versés une seule fois au moment du versement des fonds
  • Des frais de gestion, payés annuellement sur les sommes en compte
  • Des frais d'arbitrage, payés en cas de changement des supports d'investissement dans un contrat multisupport
  • Des frais de dossier, qui rémunèrent l'acte d'enregistrement administratif du contrat. Ceux-ci ne sont pas systématiques